Poudre matifiante naturelle pour combattre les luisances artificielles

Même par 35° à l'ombre, Angelina a le teint parfaitement matifié contrairement à l'humain moyen qui sue à grosses goutes.
Même par 35° à l’ombre, Angelina a le teint parfaitement matifié contrairement à l’humain moyen qui sue à grosses goutes.

Le mois de mars est déjà bien entamé et le soleil a fini par pointer le bout de son petit museau lumineux. Bien loin de nous démoraliser, les rayons de l’astre sont néanmoins une source de perpétuels ennuis. En effet, qui dit soleil dit également la réapparition inévitable de l’un des fléaux printaniers et estivaux que nous redoutons tous et toutes : la luisance faciale, également appelée «le syndrome d’Alexandrie» ou le «syndrome boule à facette».

Bien qu'isolé sur une falaise, vous ferez profiter toute la côte de votre merveilleux "glow" naturel !
Bien qu’isolé sur une falaise, vous ferez profiter toute la côte de votre merveilleux « glow » naturel !

A partir d’avril, la matité hivernale n’est plus qu’un lointain souvenir et la fatalité s’abat sur vous, pauvre mortel à la peau mixte à grasse. Place à la brillance frontale dès les premières chaleurs, à la luisance dès le premier petit sprint piqué pour pouvoir monter à temps dans les transports en commun : vos glandes sébacées dansent le jerk sur de la musique pop, indifférentes à vos efforts pour les contenir dans leur folle chorégraphie endiablée. Malgré les feuilles matifiantes que vous utilisez à tour de bras et le repoudrage intensif, vous éblouirez votre prochain contre son grès et vous pourrez bientôt vous passez d’huile de friture pour cuisiner dès lors que juillet arrivera.

Philippe Etchebest et Michel Sarran l'ont bien compris : rien ne vaut une petite goutte de transpiration pour relever un plat !
Philippe Etchebest et Michel Sarran l’ont bien compris : rien ne vaut une petite goutte de transpiration pour relever un plat !

Afin de remédier un temps soit peu à ce triste sort, je vous propose aujourd’hui une recette de poudre libre matifiante à confectionner à l’aide de vos propres mimines. Composée avec des produits naturels, vous pourrez l’utiliser à volonté sans risquer d’agresser ou d’empoisonner vos pauvres pores qui n’ont pas été gâtés par la nature.

Pour combattre les glandes sébacées rebelles, vous aurez besoin :

Le kit complet du soldat de l'armée Matité
Le kit complet du soldat de l’armée Matité

Matériel :

  • Un petit bol pour mélanger vos ingrédients

  • Une cuillère à soupe

  • Un pot à poudre vide et propre

Pour la poudre magique :

  • De l’argile blanche pour matifier

  • Du cacao en poudre dégraissé (et biologique, c’est mieux) pour colorer

Réalisation :

  • Muni de son bol, le cosmétologue en herbe prélève deux cuillères à soupe d’argile blanche qu’il prendra soin de déposer dans son petit bol.

  • Au tour du cacao de passer sur le grill : une cuillère à soupe vient rejoindre son amie l’agile au fond du bol

  • L’artiste du jour mélange soigneusement tout cela en évitant de mettre le nez dedans pour ne pas être pris par une crise d’éternuement chronique.

  • Il est temps de laisser parler votre instinct : ajouter du cacao jusqu’à l’obtention d’une poudre légèrement maronnée.

L'objectif à atteindre
L’objectif à atteindre
  • On verse le mélange dans son petit pot de poudre avec le plus grand soin pour ne pas tout mettre à côté.

Vous pouvez dès à présent jouer du pinceau pour tester votre nouvelle poudre naturelle qui embaume le chocolat !

Armé de son pinceau, le soldat de l'armée Matité vous assaillira de toute part dans un nuage poudreux et chocolaté !
Armé de son pinceau, le soldat de l’armée Matité vous assaillira de toute part dans un nuage poudreux et chocolaté ! Rejoignez le front !

N’hésitez pas à me donner vos impressions si vous réalisez cette petite recette toute simple, je serais ravie de lire vos avis.

Bises à coup de kabuki,

Alexia

Publicités

3 réflexions sur “Poudre matifiante naturelle pour combattre les luisances artificielles

  1. Bonjour et merci pour cet article!
    Je viens de tester et je suis conquise. En quelques coups de pinceaux, je quitte le range des « humains moyens qui suent à grosses gouttes ^^ « … du moins, c’est l’impression que je donne

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s